contact@amischateaumontrond.fr
Actualités

Exposition Photos de Vincent CITOT

Une exposition hors du commun pour l’Association qui propose du 4 juin au 19 septembre 2021, dans l’espace muséographique du château, une quarantaine d‘œuvres du philosophe et photographe Vincent CITOT « Les chemins de la liberté ».

Éléments de Biographie

Né en 1975, Vincent CITOT vit et travaille à Paris.
Philosophe de formation, Docteur et agrégé, il enseigne la philosophie à l’INSPE de Paris-Sorbonne Université.
Ancien sportif de haut niveau, il a fait partie de l’équipe de France de Décathlon.
Il pratique d’autre part la photographie depuis une trentaine d’années et présente régulièrement ses clichés dans des galeries et des espaces publics, à l’occasion d’expositions individuelles ou collectives.
La plupart de ses photographies sont réalisées au cours de voyages à travers le monde. C’est dans cet exil qu’il trouve l’inspiration pour une recherche qui se veut plasticienne plutôt que documentaire.
Par-delà le nécessaire cloisonnement du travail intellectuel et de la démarche artistique, une certaine unité thématique rassemble ces deux perspectives, la question de la liberté, en premier lieu.

La même interrogation existentielle se retrouve dans les essais littéraires de l’auteur qui, outre des ouvrages de philosophie a publié : « Détour par les USA. Récit de voyage et réflexions diverses » (Maïa, 2018 – ouvrage illustré) ; « Mon époque. Comment l’aimer ? Comment y vivre ? » (Maïa, 2019) et « Vie et œuvre de M. Plutôt » (Maïa, 2020).

Exposition

Le vernissage a eu lieu le 4 juin 2021 à 18h00, sous la présidence de Gilles ROCHETTE et la présence de l’instigateur et commissaire de l’exposition Gilbert DUFRANE. Plusieurs personnalités étaient présentes (député de la circonscription, maire de la commune, Vice-Président Culture de la CCFE, Conseiller départemental) ainsi que la presse, des membres de l’Association et des invités, heureux d’échanger avec l’artiste et de se plonger dans un monde exaltant de beauté, d’émotion et de dépassement de soi.

La série photographique exposée présente un individu dans des espaces clos, des univers utérins, des concavités, d’où il s’extrait petit à petit pour finalement s’émanciper de toute entrave dans une affirmation triomphale de sa liberté.

Il définit ainsi cette liberté : « Telle que je la vis, la sens et la photographie, la liberté est essentiellement un processus de libération… Un cheminement par lequel ou voudrait s’affranchir des conditionnements internes. L’idée du cheminement indique que cette liberté n’est pas un fait acquis mais une quête : est-on libre ? Rien n’est moins sûr. Efforçons-nous de l’être et empruntons les sentiers de la liberté ».

A chacun de s’approprier cette magnifique exposition en venant la découvrir ou la redécouvrir tout au long de la période estivale.

Conférence « Sentiment du beau et jugement de goût »

Le 4 juin, dans l’après-midi, Vincent CITOT s’est adressé à 58 élèves de terminale du Lycée Saint-Pierre, pour échanger avec eux sur le thème « Sentiment du beau et jugement de goût ».
L’occasion pour le directeur de l’établissement, Monsieur Laurent NICOLAS, de parler d’un véritable cadeau fait à ces lycéens à quelques jours du bac, leur permettant de partager avec le philosophe un moment intellectuel de réflexion.

En résumé, le point commun à tous ce qu’on appelle « BEAU », c’est un sentiment de plaisir qui s’inscrit dans une logique adaptative darwinienne.
Cette beauté révèle quatre domaines de valeurs :

  1. Qualité corporelle : puissance, beauté du corps (humain ou animal), expression des visages, gestes physiques,
  2. Qualité environnementale : paysage dans lequel on se sent bien, conditions de vie favorables, nature grandiose,
  3. Qualités personnelles : intelligence, compétences, ardeur au travail : objet qui va montrer un savoir-faire,
  4. Qualités sociales : attachement, affection, amitié, amour mais aussi prestige, distinction.

De même, les goûts sont relatifs et négociables :

  • Relativité historique selon les époques,
  • Relativité culturelle avec une recherche esthétique,
  • Relativité sociale : nos goûts sont liés à nos intérêts,
  • Relativité psychologique en fonction des personnalités de chacun.

En conclusion :

  • Ne déléguons pas notre goût,
  • Faisons de notre mieux pour bien juger,
  • Ne nous laissons pas fasciner par le jugement des autres et trouvons un équilibre.

« Le Beau se définit comme la manifestation sensible de l’idée »
HEGEL, philosophe – 1770-1831.

Les autres articles